La journaliste Agnès Uwimana, directrice de Umurabyo, arrêtée pour négationnisme et outrage à Kagamé

Version imprimable

La police rwandaise a arrêté jeudi 8 juillet la directrice du journal privé Umurabyo, Agnès Uwimana, accusée notamment d'"outrage au chef de l'Etat" et "négation du génocide des Tutsi" de 1994.

Pour accéder à cet article, vous devez être connecté à votre compte, ou vous devez créer un compte en cliquant ici

0
Your rating: Aucun