publicité

Agathon Rwasa

Version imprimable

Disparu mystérieusement en plein processus électoral le 23 juin dernier, Agathon Rwasa, leader du parti FN, a donné de ses nouvelles le 30 juin, via un enregistrement audio diffusé à l'ensemble des radios du Burundi. Pour justifier de sa récente clandestinité, Agathon Rwasa invoque un complot monté de toute pièces par le pouvoir en place, à seule fin de l'embastiller. Il fait état, pêle-mêle, de menaces de morts proférées contre lui-même ou son épouse, par de hauts responsables de la sécurité militaire.