Les travailleuses du sexe quatre fois plus atteintes par le VIH

Version imprimable

L’Ouganda manque de données sur l’incidence du VIH parmi les travailleurs du sexe mais une nouvelle étude montre qu’à Kampala, la capitale, la prévalence du VIH parmi les travailleuses du sexe pourrait être quatre fois plus élevée que la prévalence moyenne dans la ville.

Pour accéder à cet article, vous devez être connecté à votre compte, ou vous devez créer un compte en cliquant ici

0
Your rating: Aucun