Amnesty dénonce de graves atteintes à la liberté d'expression en Ouganda

Version imprimable

Dans un nouveau rapport rendu public le 1er novembre dernier, Amnesty International dénoncent les restrictions de la liberté d'expression et de réunion pacifique, orchestrées par le gouvernement et de hauts responsables ougandais.

Pour accéder à cet article, vous devez être connecté à votre compte, ou vous devez créer un compte en cliquant ici

0
Your rating: Aucun