Pour résoudre la crise des réfugiés burundais, Kigali propose de les expulser du Rwanda

Version imprimable
Le gouvernement rwandais est-il fatigué de s’entendre dire qu’il instrumentalise les réfugiés rwandais dans le but de déstabiliser le Burundi ?
En tous les cas, dans un communiqué de presse rendu public ce 12 février, il vient d’annoncer qu’il avait l’intention d'expulser l’ensemble des réfugiés burundais au Rwanda vers des pays tiers. La justification apportée pour cette décision radicale ? "L’expérience nous prouve que, dans les grands lacs, la présence de réfugiés près de leurs frontières peut porter préjudice à tous ceux qui sont concernés. La présence de réfugiés burundais au Rwanda les expose à des menaces de la part des forces armées de leur pays, et compromet la résolution politique de cette crise. Pour le Rwanda, l’insécurité que génère l’impasse politique burundaise pour notre pays, et l’incompréhension de nos partenaires, sont inacceptables", a argumenté Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des Affaires étrangères. Le gouvernement rwandais rappelle qu’il s’est échiné, depuis plusieurs mois, à trouver des pays hôtes pour les réfugiés burundais au Rwanda, sans succès. 
Cette décision brutale survient après de nombreuses critiques émises par des experts, mais aussi par le gouvernement des États-Unis. Un rapport confidentiel des Nations unies du 15 janvier dernier accusait le Rwanda de recruter des réfugiés burundais pour les armer et renverser le président Burundais Nkurunziza. En décembre dernier, l’ONG américaine Refugees international avait publié un premier rapport sur la situation des Burundais au Rwanda. Certains réfugiés interrogés accusaient déjà le Rwanda de les enrôler dans un groupe rebelle pour déstabiliser le Burundi. Cette semaine, ces accusations ont été reprises par la secrétaire d’État adjointe pour l’Afrique Linda Thomas Greenfield qui a déclaré devant le Sénat américain que le gouvernement rwandais cherchait à déstabiliser le Burundi, en armant des réfugiés burundais. Il y aurait 75000 réfugiés burundais au Rwanda.
0
Your rating: Aucun